« J’ai l’honneur de présenter ma candidature à la présidence de la Condition Publique »

Hier soir, jeudi 10 juillet 2014, le Conseil d’Administration de la Condition Publique, Etablissement Public de Coopération Culturelle réunissant la région Nord Pas de Calais, Lille Métropole et la Ville de Roubaix, devait élire son nouveau président suite au renouvellement de près de 2/3 de ses membres en raison des élections municipales et communautaires de mars dernier.

Le Conseil d’Administration m’a fait l’honneur de valider à l’unanimité ma candidature à la présidence, pour un mandat de 3 ans.

Avec Anne-Isabelle Vignaud, la directrice de la Condition Publique

Avec Anne-Isabelle Vignaud, la directrice de la Condition Publique

J’ai fait l’intervention suivante pour expliquer ma candidature et donner des premiers éléments de ma vision de la place et de la mission de la Condition Publique :

« J’ai l’honneur de vous présenter ma candidature à la présidence du Conseil d’Administration de la Condition Publique, et ce pour 3 raisons principales.

La 1ère, c’est que traditionnellement depuis la création de l’EPCC, il revient à un élu roubaisien de présider cette instance, et qu’il me semble que tous les partenaires de l’EPCC sont d’accord pour continuer de la même manière. Une des spécificités de la Condition Publique, c’est à la fois son rayonnement métropolitain et régional, mais aussi son enracinement local, ici, dans le quartier du Pile; et un élu roubaisien est sans doute le mieux placé pour gérer cette dimension.

La 2ème, c’est qu’en tant qu’adjoint à la culture de Roubaix, la Condition Publique est un des équipements phares de la ville, et qu’il est  légitime que j’en assume la présidence, comme je préside déjà le Colisée, et suis l’élu de référence de la Piscine, afin d’assurer autant que faire se peut la coordination entre les équipements, veiller à leur complémentarité; bref ce qui s’appelle mettre en place une politique culturelle.

Je n’oublie pas toutefois que je siège à ce conseil en tant qu’élu communautaire de Lille Métropole; et j’aurais à cœur que la Condition Publique, si elle reste enracinée dans son territoire qu’est le quartier du Pile, veille à conserver et à augmenter son rayonnement métropolitain, régional et national.

La 3ème raison, la plus personnelle et la plus intime peut-être, et sans doute pour moi par là même la plus importante, c’est que c’est à la Condition Publique que j’ai connu les émotions les plus variées et les plus fortes de ma vie culturelle roubaisienne. Le concert dans la rue couverte de Manu Chao, la soirée « Fashion Week is Cancelled » en décembre 2003 avec le set des 2 Many DJ’s, les pique nique fooding, les braderies de l’art, l’incroyable découverte de la végétation sur les toits, les concerts de l’alimentation, le concert « Nouvelle Vague », plus récemment le week-end conditions extrêmes sur le skate et la saison « Don’t think », le pile au rendez-vous de l’an dernier avec les formidables interventions de Parkour59, et encore la semaine dernière le « Camping Complet » de Christophe Piret, où les 20 minutes passées chez Soubeda, à quelques mètres de la Condition Publique, m’ont à la fois ému, touché, fait sourire, évoqué des sentiments forts et contradictoires, et donné envie de goûter son gâteau au lait et au vinaigre.

Ces émotions variées, fortes, précieuses, j’aimerais que d’autres les vivent aussi, et que la Condition Publique soit dans les années qui viennent pour beaucoup ce lieu étrange, atypique, indéfinissable et au final si beau.

Vous l’aurez compris, au final, c’est avec beaucoup d’émotions que je vous présente ma candidature à la présidence du Conseil d’Administration.

Je vous remercie de votre confiance. »

Je vais donc échanger régulièrement avec Anne-Isabelle Vignaud, la directrice de la Condition Publique, pour suivre avec elle la vie de l’équipement, et veiller à ce que les grandes orientations évoquées dans mon intervention soient prises en compte – elles le sont déjà en grande partie – dans la gestion de la Condition Publique.

J’en profite aussi pour remercier Abdelali El Kasri pour son aide dans la préparation de cette intervention.

 

 

Une réflexion au sujet de « « J’ai l’honneur de présenter ma candidature à la présidence de la Condition Publique » »

Répondre à Duquenne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *