Archives par étiquette : vélo à assistance électrique

Bye bye mon V’Lille électrique !

Au mois de décembre dernier, je parlais déjà de toi, ici,  dans mes 6 premiers mois en V’Lille électrique à Roubaix.

Ca fait maintenant 16 mois que j’arpente la ville avec toi, mon fidèle V’Lille, et ce soir je dois te dire au revoir. Il est temps de te rendre à Transpole, qui attend de te louer à d’autres, qui n’ont pas encore eu la chance de t’essayer. J’aurais aimé être exclusif et te garder un peu plus longtemps, mais Transpole ne m’a pas permis de te conserver, le renouvellement de ta location n’est pas autorisé. Il paraît qu’il y a une très longue liste d’attente pour toi, nous apprend Metro…

VLAE

photo metronews

Ce que je retiens de ces 16 mois ensemble, c’est que tu es un formidable moyen de transport. L’assistance électrique transforme totalement l’usage du vélo, et rend possible de t’utiliser sur un rayon de 5 à 10 km sans aucun problème de fatigue ou, soyons concret, de transpiration disgracieuse. On peut parfaitement t’utiliser en costume pour aller au bureau, ou juste avant ou après une cérémonie officielle…

Tu as aussi été un compagnon rapide, et ton assistance à 25 km/h m’a même surpris dans les premiers jours, je n’avais pas l’habitude d’aller aussi vite à vélo, mais je m’y suis vite fait. Cela m’a aussi convaincu de m’équiper comme je ne l’avais encore jamais fait, à savoir avec un casque et gilet de sécurité, parce que toutes les voitures n’ont pas un comportement rationnel, tu l’as constaté avec moi à maintes reprises.

VLille-électrique

Car c’est vrai qu’on en a fait des choses ensemble. J’ai transporté avec toi des courses parfois lourdes, des colis largement surdimensionnés dans ton panier qui n’était pas du tout prévu pour ça, un sac de sport sur ton porte bagage. Je suis allé avec toi à Lille, à Croix, à Villeneuve d’Ascq, à Hem, à Tourcoing, parfois même jusqu’à Lille ou en Belgique, et tu n’as jamais bronché; ta batterie ne s’est déchargée complètement qu’une seule fois sinon tu as bien tenu le coup…

Evidemment, tu as aussi fait une campagne électorale, du porte à porte, transporté des tracts, allé des réunions publiques en réunions publiques, et puis, le vote des roubaisiens aidant, tu as découvert les arceaux de la mairie, où tu as parfois fait ton petit effet; je crois que j’aurais longtemps un petit faible pour cette photo souvenir où je ne sais pas qui de toi ou de moi tient la vedette :

vae_adj

Que vais-je faire sans toi ? Je dois t’avouer que je vais sans doute te remplacer. Tu m’as donné le virus de l’assistance électrique, je ne me vois pas revenir à la voiture exclusive, ni au vélo « classique ». Comme quoi Transpole a parfaitement réussi son coup en ce qui me concerne. Mais je dois aussi te dire que ce ne sera pas sans un pincement de coeur, et que chaque fois que je croiserais un des tes – trop rares – congénères, j’aurais une pensée pour toi. Bye bye mon VAE 52!