Archives par étiquette : Pierre Pick

L’IUT C s’implante au Campus Gare : une victoire pour Roubaix !

IUT vue d'ensembleRappelons-nous il y a un an, la presse nous avait appris que l’IUT C envisageait de quitter Roubaix après 25 ans de présence, nous étions tous un peu sonnés, j’en avais même fait un de mes premiers articles sur ce blog, tellement le sujet me tenait à coeur et que la perspective de voir les 1400 étudiants de l’IUT quitter la ville me semblait ahurissante. Cruel, l’article de Nord Eclair précisait que la possibilité de déménager sur le Campus Gare à Roubaix n’était qu’une des possibilités envisagées, et qu’elle n’était absolument pas privilégiée par rapport à d’autres.

6 mois plus tard, par un de ces clins d’oeil facétieux dont le destin n’est pas avare – et surtout par le vote des roubaisiens-, je me suis retrouvé élu de la ville de Roubaix, en charge du dossier de l’Enseignement supérieur; et j’ai déjà expliqué et combien ce dossier me semblait prioritaire pour la ville, et quelles actions nous comptions mener pour convaincre l’IUT de rester sur « ses terres »

photo Nord Eclair

La semaine dernière, nous avons donc eu la confirmation officielle par le vote du Conseil d’Administration de l’Université de Lille2 que l’implantation future de l’IUT serait bien sur Roubaix, et que le dossier du Campus Gare avait recueilli la quasi unanimité des voix tant du Conseil de l’IUT que de Lille2. Qu’il me soit d’ailleurs permis de remercier Lille2 et l’IUT pour cette belle décision, qui montre qu’ils ont su aller au delà du mouvement d’humeur pour juger sur le fond et objectivement de la qualité du dossier présenté par la ville.

Et quelle belle victoire collective pour Roubaix ! Je dois avouer que cette décision m’a fait chaud au coeur, d’abord bien sûr pour la ville, qui voit ainsi confirmée sa vocation étudiante, et son attractivité auprès des établissements d’enseignement supérieur de la métropole. Chaud au coeur pour ces nouvelles générations d’étudiants qui viendront à Roubaix, découvriront la ville, en partageront avec nous, ses habitants, quelques unes de leurs plus belles années, et nous ferons bénéficier de leur entrain et de leur dynamisme. Chaud au coeur de voir renforcé un des plus ambitieux projets d’urbanisme de la ville pour les années à venir, celui de la rénovation profonde d’un quartier, celui de la Gare. Et, modestement, une réelle satisfaction personnelle de voir ce dossier qui m’était cher aboutir positivement, en un temps ma foi assez court.

Avant d'être l'IUT, le bâtiment était l'hôtel des postes, ouvert en 1928... (photo Nord Eclair)

Avant d’être l’IUT, le bâtiment était l’hôtel des postes, ouvert en 1928… (photo Nord Eclair)

Je voudrais aussi souligner l’implication dans ce dossier de Pierre Pick, Conseiller Municipal à la vie étudiante, qui en tant qu’ancien étudiant de l’IUT C lui-même a su trouver les mots pour parler aux différents acteurs du dossier, et a su montrer à cette occasion qu’il serait un contact précieux avec le monde étudiant.

Soyons honnêtes aussi, le travail de l’équipe municipale précédente ne doit pas être nié ni oublié; car nous avons hérité d’un projet Campus Gare largement ficelé, sans lequel il aurait été bien difficile de convaincre l’IUT de rester; merci donc à Arnaud Verspieren en particulier qui était en charge de l’Enseignement Supérieur lors du mandat précédent. Enfin, les services de la ville ont été en pointe sur ce dossier, en particulier Bertrand Sauvage, le directeur de l’Economie, qui chapeaute aussi l’Enseignement Supérieur, ainsi qu’Anouk Teneul la DGA Rayonnement Economie et Culture

Alors oui, c’est une vraie victoire pour Roubaix que cette décision, car il était important de continuer la dynamique étudiante de la ville, il était important de renforcer ce campus gare et tout ce qu’il va pouvoir apporter à la ville dans les années qui viennent, et il était important de montrer que Roubaix était, demeure et sera de plus en plus une ville attractive, malgré les préjugés et les difficultés.

C’est ainsi qu’on aime Roubaix qui gagne, quand tous les roubaisiens s’unissent autour d’une cause, quand ils mettent en avant les atouts de leur ville, quand ils arrivent finalement à emporter la décision; c’est pour des moments comme ça que Roubaix vaut bien qu’on se batte pour elle…