Archives par étiquette : Max-André Pick

J-5 : 1er rendez-vous avec le (futur) Maire de Roubaix

Guillaume Delbar au marché de l'Epeule, avec Sauria Redjimi, Marc Detournay, Daniel Storme

Guillaume Delbar en campagne au marché de l’Epeule, avec Sauria Redjimi, Marc Detournay, Daniel Storme

Pendant toute la campagne, Guillaume Delbar avait dit que les membres de l’équipe d’Un avenir pour Roubaix étaient là pour un projet et pas pour des postes; à tel point qu’il n’en avait attribué aucun. Il précisait même que tous ceux qui étaient venus vers lui en demandant un poste précis n’étaient finalement pas sur la liste.

Et c’était vrai. Sauf que maintenant, il faut bien les attribuer ces postes. Et vite. Le futur maire a donc entrepris de recevoir (presque) tous les élus, afin qu’ils expriment des souhaits, et que lui précise son point de vue sur le rôle qu’il les verrait jouer.

Bien évidemment, on imagine que dans l’ensemble, les délégations les plus importantes seront attribuées en gros à la tête de liste; mais il faut aussi compter avec de « nouvelles » délégations résultants des thèmes de la campagne, et aussi et surtout avec les compétences, les aptitudes et les disponibilités de chacun. Un sacré casse-tête.

Pour ma part, j’avais envisagé plusieurs domaines où je me sentais légitime, mais j’avais aussi en tête la jolie déclaration de Max-André Pick dans son texte de présentation sur le site de campagne : « Mais ce n’est pas à moi à définir mes futures responsabilités… C’est au futur Maire de Roubaix, Guillaume DELBAR, d’en décider, au mieux des intérêts de la ville. Lorsque que l’on participe à une équipe municipale, surtout lorsque l’on est dans la majorité, on ne s’appartient plus totalement. Guillaume sait que je mets ma polyvalence à sa disposition et à celle de l’équipe ».

D’emblée, Guillaume Delbar me suggère effectivement une certaine délégation, que je n’avais pas vraiment envisagée, et qui après environ 2 secondes de réflexion me va comme un gant; à tel point que je me demandais pourquoi je m’étais en quelque sorte auto-censuré sur ce domaine. [Non, pas de détails tout de suite, attendons dimanche…].

Au fur et à mesure de la journée, en échangeant avec les uns et les autres, je me fais une image plus précise des contours exacts de cette délégation, plus vaste qu’il n’y paraît, je me rends compte qu’elle contient plusieurs gros dossiers emblématiques à faire avancer pour la ville, et surtout qu’il y a un passionnant travail en commun à mener en partenariat avec d’autres grands domaines de la ville pour que les choses changent. Un vrai challenge, motivant, ambitieux.

Largement de quoi occuper les 6 prochaines années 🙂