Archives par étiquette : Journées du Patrimoine

Journées du Patrimoine 2015 : toujours quelque chose à découvrir à Roubaix !

Ce qu’il y a de fascinant avec le patrimoine à Roubaix, c’est que, même quand vous pensez bien le connaître, il y a toujours de nouvelles choses à découvrir ou de nouvelles manières de le voir.

Le minaret de la mosquée Bilal

Le minaret de la mosquée Bilal

Ainsi, pour cette édition 2015 des Journées du Patrimoine, alias #JEP2015, des nouveaux lieux étaient ouverts pour la première fois dans ce cadre. J’ai pu à ce titre visiter la mosquée Bilal, rue de l’Epeule, dont la qualité de finition architecturale est remarquable; ou encore le bâtiment administratif de l’IFSI, rue Henri Regnault, avec un magnifique et majestueux escalier, décoré de peintures de maître, absolument exquis !

L'escalier de l'IFSI

L’escalier de l’IFSI

 

Il y avait aussi de grands classiques que je n’avais jamais visité, comme les caves d’affinage César Losfeld, sous le bâtiment Liberty Box de la rue du Luxembourg, où l’on apprend, incidemment, que ce sont les derniers affineurs du Nord à utiliser des clayettes en bois, ce qui donne à leur mimolette un goût de noisette incomparable…Qui pourrait imaginer que 80000 boules de mimolette dorment en permanence sous ce bâtiment ?

Boules de mimolette

Boules de mimolette

J’ai aussi découvert l’Ecomusée Liétart, rue de Brézin, où le temps semble s’être arrêté il y a quelques dizaines d’années sur une peignerie, dont les machines sont encore en parfait état de marche et « dans leur jus »; comme un voyage dans le temps en quelques minutes…

Le décor mural de l'écomusée Liétart

Le décor mural de l’écomusée Liétart

Mais ces journées à Roubaix, c’était aussi l’occasion d’expositions mettant en avant le patrimoine, comme les très beaux fusains de Jérémy Moncheaux à la librairie Autour des Mots place de la Gare; ou d’interventions artistiques dans un cadre patrimonial, avec bien sûr la visite guidée théâtralisée de Détournoyment à l’Hôtel de Ville, ou encore une très intriguante et très réussie « Conférence dansée » sur les danses urbaines dans le superbe cadre du Gymnase, rue Chanzy.

2015-09-20 15.09.18

La conférencière danseuse du Gymnase…

Tout cela ne pouvait que se terminer avec un des sommets du week-end, le salon « Objet céramique et textile », organisé à la Manufacture, qui une fois de plus réunissait des créateurs remarquables, l’exposition « Ornement » d’étudiants français et belges, et bien sûr le cadre unique de la Manufacture. Un incontournable.

Une oeuvre en céramique de Sylvie Lytka, salon Objet Céramique et Textile

Une oeuvre en céramique de Sylvie Lytka, salon Objet Céramique et Textile

J’ai une bonne nouvelle pour vous : depuis cette année, en collaboration avec Tourcoing, il n’y a pas un mais 2 week-ends du Patrimoine, donc la semaine prochaine, d’autres visites et découvertes seront possibles, il sera temps de se rattraper !

Roubaix-Tourcoing, côté culture et patrimoine

 

Hôtel de Ville de Tourcoing (photo Nordmag)

Hôtel de Ville de Tourcoing (photo Nordmag)

 

Hôtel de ville de Roubaix (photo Nord Eclair)

Hôtel de ville de Roubaix (photo Nord Eclair)

Villes soeurs, cousines, jumelles, siamoises…Depuis toujours ou presque, la relation entre Roubaix et Tourcoing est profonde, forte; et il paraissait logique que ma première « visite extérieure » soit pour Tourcoing.

Ce samedi, je suis donc allé rencontrer mon homologue, adjoint à la culture et au patrimoine dans la nouvelle équipe municipale de Tourcoing, Peter Maenhout.

Son ralliement à Gérald Darmanin avait été remarqué lors de la campagne, mais s’il est clairement un passionné de Tourcoing, de son histoire, de ses monuments, c’est aussi un fin connaisseur de Roubaix où il a assuré de nombreuses visites en tant que guide, et de l’ensemble du secteur. On sent bien que la revalorisation de Centre d’Histoire Locale de Tourcoing, qu’il a portée pendant la campagne, lui tient à cœur et que c’est un dossier sur lequel il compte avancer rapidement.

Les points de convergence ou de travail commun sont venus rapidement lors de la conversation, et ils sont nombreux : bien entendu les Journées du Patrimoine en septembre prochain, manifestation commune depuis plusieurs années à Roubaix et Tourcoing; mais aussi le dossier du Label Ville d’Art et d’Histoire, que Tourcoing entend – à très juste titre – obtenir cette année, ce qui ferait un bel ensemble pour les visiteurs de nos villes (Roubaix a obtenu ce label en 2001).

PM GD GD

Peter Maenhout, Gérald Darmanin, Guillaume Delbar (au 1er conseil municipal de la nouvelle majorité). Photo Nord Eclair

A plus long terme, nous devrons aussi travailler sur la mémoire textile de nos villes. Différents dossiers existent sur le sujet, il me semble clair que cette mémoire ne saurait être évoquée qu’au niveau d’une ville seule, mais au moins au niveau métropolitain a minima, et pourquoi pas si possible de manière transfrontalière.

Mais cette rencontre était aussi une manière de souligner que Roubaix n’envisageait une politique culturelle et patrimoniale auto-centrée, mais au contraire qu’il s’agissait d’impulser ou de réactiver les coopérations entre villes voisines, ou au niveau de la métropole; et que cela ne saurait se faire sans Tourcoing. Je veillerai à travailler en concertation avec Peter Maenhout sur tous les sujets concernant nos 2 villes.