Les 2 Jack Lang de Roubaix…et moi !

Dans son édition du 29 mai dernier, Nord-Eclair ironise sur la présence de 2 anciens adjoints à la culture dans certaines manifestations culturelles de la ville, et note malicieusement que je m’efface devant eux comme aux 25 ans de l’ARA samedi dernier…(au passage, la photo est assez réussie!)

l'article de Nord Eclair

l’article de Nord Eclair

J’en profite donc pour faire quelques remarques à ce sujet :

. oui, mes prédécesseurs au poste d’adjoint à la culture ont marqué leur passage. Jean-François Boudailliez a accompagné la naissance de la Piscine, la mise en avant du patrimoine, et tellement de structures et d’acteurs culturels de Roubaix que ce serait ridicule de se lancer dans une énumération. Renaud Tardy, pendant son mandat à la Culture, a lui aussi fait aboutir des dossiers emblématiques, comme la Condition Publique, ou la relance du Colisée. Je ne peux que les remercier de leur action, qui a été tant bénéfique à Roubaix. Dès le 1er jour de mon mandat, j’ai indiqué qu’il y aurait continuité de la politique culturelle de la ville

. je n’ai aucun compte à régler avec eux ni politiquement, ni personnellement, bien au contraire Jean-François Boudailliez a courageusement soutenu notre liste « un avenir pour Roubaix » dans la campagne de mars 2014, après un long compagnonnage avec René Vandierendonck et Pierre Dubois; quant à Renaud Tardy, on se rappelle qu’il n’était présent sur aucune liste, à son corps défendant certes… C’est donc bien naturel que je les côtoie avec plaisir dans différentes manifestations, et leur éclairage et leur connaissance de l’historique me sont parfois précieux dans l’exercice de ma délégation. D’ailleurs, le Conseil Municipal a procédé sur ma proposition à la nomination de Jean-François Boudailliez au Conseil d’Administration du Colisée en tant que personnalité qualifiée, souhaitant garder dans les débats son recul et son expertise.

. à ce titre, la « Gouvernance Apaisée » que Guillaume Delbar a mis en avant dès son élection est particulièrement mise en application dans le domaine de la culture et du patrimoine, et j’entends bien à ce que ce soit durable

. me font-ils de l’ombre ? est-ce difficile de m’imposer face à leur « ombre portée » ? Je ne le pense pas, mais surtout ce n’est pas en ces termes là que la question se pose pour moi. Je suis un nouvel élu, c’est mon premier mandat, j’en suis encore à faire la connaissance des acteurs culturels de la ville; savoir comment je me positionne par rapport à mes prédécesseurs est à vrai dire le cadet de mes soucis à l’heure actuelle. Ce qui m’importe, c’est de mettre en application les propositions qui ont été les nôtres, de faire avancer les grands dossiers de la ville, et de gérer au mieux pendant le mandat les dossiers de la culture, du patrimoine et de l’enseignement supérieur. Il se trouvera bien quelqu’un pour faire un bilan dans quelques mois ou quelques années…

jack lang ima

. enfin, pour la petite histoire, on me dit dans l’oreillette que le président de l’Institut du Monde Arabe pourrait (sous toutes réserves) être à Roubaix début septembre pour inaugurer la nouvelle exposition de l’IMA à l’Union…Ce pourrait donc être l’occasion donc d’un nouveau billet  » 3 Jack Lang  et moi » ;)!

2 réflexions au sujet de « Les 2 Jack Lang de Roubaix…et moi ! »

  1. DELEFORGE

    Eh bien voilà un billet bien réconfortant qui montre qu’on peut faire de la politique autrement, de façon non manichéenne et respectueuse du travail des autres. Au fait, pourquoi ce n’est pas la règle ? Rendez-vous dans six ans, car cette recette pourrait bien avoir fait un malheur ! En tous cas elle donne envie d’y participer et de la suivre avec entrain. Longue et belle vie à l’art et à la culture à Roubaix, et à son nouvel adjoint !

    Répondre
  2. yanar

    Expression turque : »celui qui a une bouche parle ». Le sens, nous l’aurons compris, est de savoir qu’une personne qui peut s’exprimer s’exprimera forcément. En revanche, pas toujours pour dire des choses très pertinentes.

    C’est une façon saine de faire de la politique, continuez ainsi et faites bouger les lignes roubaisiennes.

    Répondre

Répondre à DELEFORGE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *