Les 4 saisons du parc de Barbieux

4 saison

« Toute saison embellit la maison de nos amours » Jean-Guy Pilon

Vivaldi a ses 4 saisons, la mode a ses saisons, les séries TV ont leurs saisons, même les pizzas ont leurs 4 saisons… Mais savez-vous que le beau jardin alias le parc de Barbieux a aussi ses 4 saisons?

Je ne sais pas si c’est parce que je suis roubaisien, mais autant vous le dire, ce parc est mon chouchou ! Quand j’ai envie de voir de la verdure, je pense forcement à lui et ça tombe bien, j’habite juste à côté ! C’est quand même une sacrée veine d’avoir le plus grand parc urbain au nord de Paris et l’un des plus grands de France à proximité de chez soi. Qui peut se vanter d’avoir dans sa ville le parc le plus onirique de la métropole lilloise, à part les roubaisiens?
J’ai même appris que MARTINE, la Martine de notre enfance, aimait aussi s’y promener et déjeuner au « Bol d’air » en compagnie de tous ses amis. Merci #RoubaixStory pour l’info ; Merci Omar Dahmani !

Sa popularité est telle qu’il est devenu aujourd’hui LE hotspot de tous les habitants de Roubaix et de la métropole. C’est le rendez-vous des amoureux. Les couples se font et se défont sur ces bancs. Les jeunes (ou les moins jeunes !) mariés y immortalisent leur union. Les amoureux de la nature se réjouissent de la diversité de sa faune et sa flore. Les parents y promènent leurs enfants. Et moi, jogger inconditionnel, j’adore fouler son bitume… On a tous une bonne raison d’aimer le parc de Barbieux !

Le temps, la météo n’ont aucune emprise sur ce parc. Il reste toujours aussi splendide. Printemps, été, automne comme hiver, je découvre à chaque saison ses multiples facettes sans jamais me lasser.

IMG_20140323_134710

« C’est le printemps, la nature chante des psaumes » Félix Leclerc

AU PRINTEMPS, la nature se réveille lentement. Les premières fleurs font leur apparition. La représentation commence au sol ;  les crocus, les jonquilles, les tulipes ouvrent le bal. Dans les airs, les arbres se couvrent de magnolias, les plus belles fleurs que Dame Nature ait inventées. Ensuite les cerisiers à fleurs entrent en scène. C’est comme une poésie. Ce spectacle a une grande valeur pour moi; ma mère adorait ces fleurs. Et je pense à elle chaque fois que je les admire.

Cette valse des fleurs annonce aussi le début de la saison des amours. Les tourtereaux roucoulent sur la pelouse et les mâles font leur parade nuptiale à leur dulcinée. On prononce des déclarations d’amour, on fait des demandes de mariage. Je soupçonne Barbara Cartland de s’être beaucoup inspirée des romances barbieusiennes !

C’est aussi le retour des sportifs, des aficionados du jogging. Finis les tapis de courses des salles de sport ! Enfin on va pouvoir courir au grand air (pour info le tour des 2 parcs fait environ 3,1 km). Bientôt les tilleuls vont fleurir et répandre un délicat parfum sur tout le parc. Il n’y a rien de plus agréable que de courir et respirer cette douce senteur. C’est indescriptible. Il faut le vivre pour le comprendre alors ne ratez surtout pas ce moment !

8997366255

« Qui chante pendant l’été, danse pendant l’hiver » Esope (photo ville-roubaix.fr)

EN ÉTÉ, les terrasses sont sorties. Le manège redémarre et le marchand de glace a retrouvé sa place habituelle. Ça sent les vacances ! Le parc est pris d’assaut ! Il ne se passe pas un week-end sans photos de mariage. La promenade au parc de Barbieux est un incontournable. En famille ou entre amis, toute la métropole s’y retrouve. J’adore m’installer à l’ombre d’une terrasse et regarder cette foule s’agiter.

Même les avenues qui bordent le parc sont magnifiques avec leurs grands arbres majestueux. Quand je rentre de vacances, l’avenue Jean Jaurès me redonne tout de suite le sourire, me faisant oublier mon stress du retour. C’est mon repère, elle m’annonce que je suis à la maison. Home sweet home !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le parc rayonne. Il est à l’apogée de sa beauté. Il ne cesse d’inspirer les artistes amateurs ou professionnels. Et ce n’est pas #RadatLAAMARI qui me contredira, n’est-ce pas ? Merci pour tes photos !

383836_2615336183912_2115201577_n

« A l’automne des saisons, ce sont les feuilles qui meurent. A l’automne de la vie, ce sont nos souvenirs » Flor des Dunes (Photo B. Dhier)

EN AUTOMNE, le parc se vide peu à peu. Les botanistes ont pris le relais, les oiseaux ont migré vers des contrées plus chaudes, les arbres rougissent timidement mais sûrement. Les lumières vont bientôt s’éteindre et le parc se prépare pour un long sommeil hivernal. Laissons-lui ce moment, laissons-le se reposerC’est l’un des plus beaux instants du parc, des instants de rêverie, des instants emprunts d’une sérénité mélancolique. Et sans hésiter mon #Instantcrush favori !

À cette saison, j’adore aller prendre mon petit dej chez Paul le dimanche. J’adore m’installer en haut, près de la fenêtre et lire tranquillement mon Voici (oui, j’avoue…) pendant qu’une pluie diluvienne s’abat sur le parc. Il fait un temps de brun dans le Nord ? So what ? On n’est pas bien comme ça ?

Le monde de luc

« La véritable amitié ne gèle pas en hiver. » Proverbe allemand (photo Lemondedeluc.com)

EN HIVER, le parc dort d’un sommeil profond. C’est la trêve hivernale. Quelques audacieux bravent encore le froid pour faire leur jogging. Il fut un temps où je faisais partie de ceux-là. Aujourd’hui, je préfère retourner dans ma salle de sport. Ma trêve sportive !

Le monde de luc2

photo Lemondedeluc.com

Parfois il revêt un grand costume de neige immaculée. La pureté du blanc lui donne des allures de paradis sur terre. Il se fait beau pour les fêtes de fin d’année. C’est magique, c’est fascinant ! On a l’impression que le temps s’est figé. Tout est calme, tout fonctionne au ralenti, tous les bruits sont assourdis. Les gens marchent lentement, les voitures roulent lentement, et les nuits passent lentement.
Seuls les enfants osent sortir jouer dans ce froid de canard. Ils dévalent les pentes avec leur luge, ils se lancent dans des batailles de boules de neige, ils font des bonshommes de neige. Ils ont l’air de s’amuser comme des fous !

Sans hésitation, toutes les saisons sont bonnes pour aller au parc de Barbieux !

DROIT D’AUTEUR SUR LA PHOTO EN BANDEAU
Printemps : Thanh Nguyen
Été : 59Jacky sur Panoramio
AutomneFrançois-Olivier Hoizey
Hiver : Le monde de Luc

6 réflexions au sujet de « Les 4 saisons du parc de Barbieux »

  1. Margaret Connell

    Ma 1ere sortie dans le monde, bien au chaud dans mon landau made in GB, a été au Parc. Ma Grand Mère veillait sur moi car Maman était immobilisée par un dos bien malade après sa grossesse. Il avait neigé … c’est qques années plus tard que j’ai découvert ce spectacle féerique que j’avais bien involontairement manqué toute occupée à dormir! Merci pr cette évocation des 4 saisons que trop habitués à voir les Roubaisiens ne les admirent plus

    Répondre
    1. Thanh Nguyen Auteur de l’article

      Oui on a tendance à penser que l’herbe est toujours plus verte ailleurs alors qu’il y a des choses magnifiques qui nous entourent. Merci pour ce commentaire 🙂

      Répondre
  2. Debuine

    J’ai 64 ans et depuis tout petit avec mes parents nous allions au parc ,j’habiter Hem au 3 baudets et nous partions le dimanche par les chemins a travers champs pour rejoindre le parc par le coté de la chapelle qui est rue verte « Damart et la voie rapide ont supprimer c’est chemins .Passer quelques heures au parc était super à l’époque il y avez encore une patojoire et un grand bac à sable en haut du parc à coté du parking . Le soir nous rentrions par l’avenue G Delory après avoir mangé une glace ,et quelque fois but une menthe à l’eau chez le manchot :café qui se trouvé à l’angle de l’avenue et de la rue verte .Toute cette route à pied bien sur ! Plus tard vers 13 -14 ans j’y allé avec les copains en ce temps la il était interdit d’aller sur les pelouses et il y avez un gardien qui nous courser avec sont solex ! alors nous montions les marches en pierres et la il était coincer
    .Ensuite j’y suis aller avec le prof de sport du collège du Bd de Lyon « Loucheur » maintenant Nous allions a pied jusque au Parapluie qui n’existe plus déposions nos effets et puis il nous faisaient courir autour du parc.
    J’y est emmené bien sur mon fils ensuite mes petits enfants j’ai plein de photo . Maintenant nous y allons quelque fois pour s’assoir sur un banc au soleil .j’aime beaucoup ce parc j’y est plein de souvenirs et d’anecdotes qui me reviennent en lisant votre article cela me fait plaisir merci .

    Répondre
    1. Thanh Nguyen Auteur de l’article

      Merci pour votre magnifique témoignage.Je suis ému par vos souvenirs et je suis ravi d’avoir pu raviver tous ces beaux moments que le parc vous a permis de vivre. C’est exactement ce que j’ai essayé de faire en écrivant ce billet. Je souhaitais faire revivre aux gens tous ces bons moments passé dans le parc. Encore une fois, mille mercis !

      Répondre
  3. Frédérique Westeel

    On a tous un souvenir au parc Barbieux (ou de Barbieux). Enfant, mes parents habitaient Lille et nous allions à Roubaix, au parc Barbieux. C’est un des plus beaux parc de la Région (non, non je ne suis pas chauvine 🙂 )

    Répondre
  4. RAHMI

    bonjour a tous!
    Je suis née a Roubaix ,j y est grandi jusqu’à l âge de
    Quand j ai vu le parc barbieux en photo,les souvenirs ont refait surface de suite…..c est marrant,
    que de souvenirs,de bon souvenirs!!!
    Ont faisait du pédalo et ont s éclater juste en face sur les manèges,et ses grottes ou ont jouaient a cache-cache,les pics -nic ,les ballades en famille!bref…
    ET bien sûr, mon mariage !!….
    Ce parc est toute mon enfance…
    Merci pour votre article qui m as procurer un grand moment de plaisir!

    Répondre

Répondre à Thanh Nguyen Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *