Ça balance pas mal à Roubaix (2) : La Piscine et la Nuit des Arts

Ce week-end groovy à Roubaix, c’est aussi l’occasion de faire le tour des galeries, lieux d’exposition temporaires, et bien sûr de « notre » fameux musée, La Piscine (ou plutôt, comme personne ne le dit jamais, « Musée d’Art et d’Industrie – André Diligent »).

On se dirige bien sûr de suite vers l’exposition du moment « Le siècle d’or de la peinture danoise », qui donne le la à toute la saison culturelle roubaisienne. Et c’est peu dire qu’après les fastes de Picasso ou de Chagall l’an dernier, c’est plutôt une douche froide qui nous attend.

Le « siècle d’or » en question paraît bien terne et de peu d’intérêt. Les premières salles regorgent de portraits banaux, de paysages plats dont on peine à comprendre ce qui a pu justifier la sélection, de scènes historiques malhabiles …Ca s’améliore un peu dans les salles suivantes, où les paysages se font plus pittoresques, la technique picturale plus affirmée, avec même quelques tableaux assez bluffants par les couleurs ou le trait. Néanmoins, il faut bien avouer qu’on cherche au plus profond de sa motivation pour estimer l’expo intéressante. Quelques exemples :

Heureusement, la Piscine ce n’est pas que l’expo danoise, elle regorge aussi de « petites » expos temporaires, et aussi des collections permanentes qu’on connaît déjà; et c’est l’occasion d’une multitude de découvertes charmantes, que ce soit les austères céramiques de Gisèle Buthod Garçon, le malicieux lapin Rabbittears de Nadia Anemiche et Virginie Besengez, la confrontation au long du 20ème siècle de Wemaere et Jorn, les « interventions » irréverencieuses de Délit Maille, ou même, très à propos quelques pièces de céramique sud-africaine. C’est ça la Piscine qu’on aime, faite de découvertes, d’audace, de culot…

Mais la Nuit des Arts, c’est aussi le charme d’expo chez un coiffeur (chez Alexandre à Usual Break…), ou, de manière plus convenue, dans une des galeries de Roubaix comme la « Plus petite galerie du monde », qui donne lieu à de belles rencontres d’oeuvres…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *